Nous sommes actuellement le 20 Nov 2018 14:36

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




 Page 65 sur 65 [ 1616 messages ]  Aller Ă  la page PrĂ©cĂ©dent  1 ... 61, 62, 63, 64, 65
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Ils nous ont quittĂ©s ...
MessagePubliĂ©: 02 Oct 2018 01:54 
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 21 Nov 2003 02:00
Messages: 10248
Localisation: A la croisée des chemins !
Je n'étais pas venu sur ce topic depuis quelques temps, et j'apprends le décès de Corvis .
Je ne le connaissais pas personnellement ( mais je ne connais réellement - en chair et en os - que quelques forumeurs ), et si j'ai échangé, en plus de 10000 post, avec beaucoup de monde dans ces colonnes, en l'occurrence avec lui aussi, j'avoue humblement :oops: que je n'en ai pas gardé de souvenir précis :? . Maintenant, avec les liens virtuels qu'instaurent plusieurs années de forum, il est évident que ça fait toujours un petit quelque chose d'apprendre que l'un des membres de cette communauté a quitté ce bas-monde . R.I.P. !

Pour Aznavour, j'ai appris çà un peu tardivement, par un sms, vers les 18 H .
Pas eu le temps d'écouter les infos avant, j'avais un cours à donner tout l'après-midi ( je suis retraité comme praticien, pas encore comme enseignant ) .
Vu ses 94 ans, ce n'est pas spécialement une surprise, c'est l'épée de Damoclès de tout le monde, et c'est déjà un bel âge pour tirer sa révérence . Mais, contrairement à Reno, Aznavour c'était beaucoup pour moi . Déjà gamin, quand à l'école mes copains ne juraient que par les "yéyés" de l'époque ( Johnny, Sylvie, Claude François, etc ........ ), moi je répondais Ferrat, Brassens, Brel ..... et Aznavour !! ( Je crois que j'ai été "vieux" très tôt :twisted: :mrgreen: ).
50 ans après, ça n'a pas beaucoup changé ( même si, heureusement, bon nombre d'autres chanteurs se sont ajoutés à mes préférences ), et même (depuis mes 20-25 ans ) s'est amplifié pour Brel et Aznavour ! Ces deux-là sont au sommet de ma pyramide perso, et ça ne changera pas . Brel pour la force extraordinaire et l'originalité de ses chansons, plus sa présence scénique animale ( quel regret de ne pas l'avoir vu en concert, mais j'avais 10 ans :roll: quand il a arrêté la scène ), et Aznavour pour la beauté sans pareille et la perfection de ses textes toujours renouvelés sans faiblir jusqu'à ses 80 ans. Il est vrai que sur les dernières années, les disques étaient nettement moins bons, et surtout la voix ne suivait plus :? , mais ce qu'il a fait durant 50 ans, depuis son émergence avec Piaf jusqu'à l'aube du 21ème siècle, reste sans équivalent dans la belle chanson à texte française .
J'ai plus de 130 titres de lui sur mon I-Pod, et c'est certainement celui que j'ai le plus souvent écouté avec, malgré plus de 3000 chansons enregistrées dessus . Je dois en connaître par coeur plus de la moitié !! Aznavour, c'était, avec une voix que l'on a souvent décrite comme "moyenne" ( pas du tout mon avis :nanana: ) l'art de transcender ses textes par une interprétation hors-norme, et une leçon de présence scénique à chacun de ses concerts ( j'en ai vu un - seulement :x - au palais des congrès : inoubliable :shock: ! , mais j'ai acheté en DVD tous ses spectacles d'avant qu'il ne perde sa voix ! ), doublé bien évidemment d'un gigantesque auteur-compositeur ! Respect absolu !!


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Ils nous ont quittĂ©s ...
MessagePubliĂ©: 02 Oct 2018 09:18 

Inscrit le: 16 Oct 2008 00:00
Messages: 722
Barbe-Noire a Ă©crit:
Déjà gamin, quand à l'école mes copains ne juraient que par les "yéyés" de l'époque ( Johnny, Sylvie, Claude François, etc ........ ), moi je répondais Ferrat, Brassens, Brel ..... et Aznavour !! ( Je crois que j'ai été "vieux" très tôt :twisted: :mrgreen: ).


C’est vrai que c’est souvent ce qu’on entend. Dans certains milieux dès que l’on aborde le sujet des chanteurs dits « à texte » , on a parfois l’impression d’être hors-sol , un extra-terrestre ou un nostalgique pathologique même. Finalement c’est un peu la même chose pour le cinéma lorsque l’on parle de cinéma muet ou de cinéma d’avant guerre.
Je crois que c’est juste une question de sensibilité et par définition c’est très personnel.
C’est aussi lié à l’enfance bien évidemment , à la maison il y avait en permanence Brassens , Brel , Ferré , Ferrat ou Nougaro. A la télé on ne loupait jamais un Chaplin , il y avait Harold Lloyd aussi l’après-midi , la dernière séance le soir etc etc...
Quoiqu’on puisse en dire , ce qui se passe entre 0 et 15 ans dans une vie marque à tout jamais.
Finalement il n’y a que Gainsbourg que je me suis approprié tout seul mais c’est évidemment lié à l’initiation reçue aux poètes cités précédemment.
Gainsbourg est à mes yeux le plus grand des plus grands , surtout sur la période 58-63 et 71-75.
Alors que Aznavour et surtout Trenet m’accrochaient beaucoup moins.
Aznavour pur moi c’est finalement avant tout le cinéma.
Encore une fois question de sensibilité...
Après , lorsque l’on fait l’effort de sortir de son propre prisme , subjectif par définition et forcément limité par nature , force est de constater qu’Aznavour comme je l’ai déjà dit aura marqué et marquera l’Histoire de la chanson Française (et du cinéma) de façon indélébile bien évidemment...
Quand même un bémol , sur le personnage lui-même et pour l’avoir vu une multitude de fois en interview , je trouvais qu’il avait quand même le melon , un certain manque d’humilité même... Quand au fait de se barrer de France pour payer moins d’impôts (tout comme Johnny d’ailleurs) , ça c’est un truc que j’ai du mal à accepter.


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Ils nous ont quittĂ©s ...
MessagePubliĂ©: 02 Oct 2018 10:57 
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 21 Nov 2003 02:00
Messages: 10248
Localisation: A la croisée des chemins !
reno11 a Ă©crit:
Barbe-Noire a Ă©crit:
Déjà gamin, quand à l'école mes copains ne juraient que par les "yéyés" de l'époque ( Johnny, Sylvie, Claude François, etc ........ ), moi je répondais Ferrat, Brassens, Brel ..... et Aznavour !! ( Je crois que j'ai été "vieux" très tôt :twisted: :mrgreen: ).


C’est vrai que c’est souvent ce qu’on entend. Dans certains milieux dès que l’on aborde le sujet des chanteurs dits « à texte » , on a parfois l’impression d’être hors-sol , un extra-terrestre ou un nostalgique pathologique même. Finalement c’est un peu la même chose pour le cinéma lorsque l’on parle de cinéma muet ou de cinéma d’avant guerre.
Je crois que c’est juste une question de sensibilité et par définition c’est très personnel.
C’est aussi lié à l’enfance bien évidemment , à la maison il y avait en permanence Brassens , Brel , Ferré , Ferrat ou Nougaro. A la télé on ne loupait jamais un Chaplin , il y avait Harold Lloyd aussi l’après-midi , la dernière séance le soir etc etc...
Quoiqu’on puisse en dire , ce qui se passe entre 0 et 15 ans dans une vie marque à tout jamais.
Finalement il n’y a que Gainsbourg que je me suis approprié tout seul mais c’est évidemment lié à l’initiation reçue aux poètes cités précédemment.
Gainsbourg est à mes yeux le plus grand des plus grands , surtout sur la période 58-63 et 71-75.
Alors que Aznavour et surtout Trenet m’accrochaient beaucoup moins.
Aznavour pur moi c’est finalement avant tout le cinéma.
Encore une fois question de sensibilité...
Après , lorsque l’on fait l’effort de sortir de son propre prisme , subjectif par définition et forcément limité par nature , force est de constater qu’Aznavour comme je l’ai déjà dit aura marqué et marquera l’Histoire de la chanson Française (et du cinéma) de façon indélébile bien évidemment...
Quand même un bémol , sur le personnage lui-même et pour l’avoir vu une multitude de fois en interview , je trouvais qu’il avait quand même le melon , un certain manque d’humilité même... Quand au fait de se barrer de France pour payer moins d’impôts (tout comme Johnny d’ailleurs) , ça c’est un truc que j’ai du mal à accepter.



On peut sans doute imaginer qu'il y avait un certain "melon", mais la chose est tellement fréquente dans les milieux des people ( que ce soit dans le show-biz, le sport, les arts ou la politique ), qu'on finit souvent par ne plus trop y faire attention, sauf quand ça atteint des proportions dantesques, comme par exemple Ronaldo en foot ou Delon au ciné ; et encore, on finit alors souvent par accepter l'état de fait quand on voit ce qu'ils apportent dans leur art respectif, comme une sorte d'indulgence à la notoriété . Mais bon, c'est vrai qu'on aimerait parfois un peu plus d'humilité :roll: !
Ça ne m'a jamais dérangé chez Aznavour car ça n'a jamais été arrogant :x , défaut qui passe beaucoup moins bien chez moi qu'un léger égocentrisme .
Pour ce qui est des impĂ´ts, il n'y a pas eu que Johnny et Aznavour pour la france !
Le Luron, Polnareff, Pagny, Depardieu et bien d'autres ont fait pareil, sans compter dans d'autres pays, tous ceux qui sont partis s'installer en Suisse, Ă  Monaco ou ailleurs .
Avant de juger, je me suis souvent demandé ce que j'aurais fait personnellement si j'avais été dans leur situation, en devant reverser au fisc 75 % de mes revenus :shock: :x !!
Rappelles-toi Gainsbourg quand il avait brûlé son billet de 500 balles dans l'émission de Sabatier, pour montrer ce qui lui restait (1/4) quand le fisc était passé :mrgreen: !
D'accord, par rapport au pékin lambda, il leur en reste beaucoup et ils ne sont certes pas à plaindre, mais quand même, l'administration fiscale française est la plus lourde du monde, pressure les artistes, et ça peut quand même faire réfléchir .
Quand je vois, sur DVD, Aznavour empoigner la scène et son public - qu'il a toujours extraordinairement respecté -, j'avoue que je ne pense pas du tout à çà et que je me laisse emporter par le concert et ses interprétations :lover: :lover: .
Trenet, c'est différent : j'ai toujours apprécié le renouveau qu'il avait apporté à une chanson française passablement sclérosée à l'époque ( on ne l'a pas appelé "le fou chantant" pour rien :mrgreen: ), et le côté léger particulièrement bien troussé de ses textes . Mais, déjà enfant, je l'ai toujours placé bien après les autres chanteurs précités ( auxquels on ajoutera Montand, Bécaud - sacré melon celui-là aussi - , Nougaro, et bien sûr leurs alter-égo féminines, Piaf, Barbara, J. Gréco et C. Sauvage ). Mais il y a eu des faces beaucoup plus noires, allant de la collaboration en 39-45, et surtout son implication dans le scandale pédophile étouffé des "ballets bleus" et des "ballets roses", classés sans suites :x à l'époque, et qui à terme, ne lui ont coûté que d'être refusé à l'académie française !
En plus, sous des dehors conviviaux sur scène, il était particulièrement méprisant pour tous les techniciens et accompagnants qui bossaient sur ses concerts : humainement parlant, c'était largement plus que moyen, pour parler par euphémisme :evil: .
J'ai toujours apprécié d'écouter l'artiste, je n'ai pas grand respect pour l'homme :? !
Aznavour, c'Ă©tait bien autre chose :bien: :lover: !!


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Ils nous ont quittĂ©s ...
MessagePubliĂ©: 02 Oct 2018 17:50 
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 05 Jan 2004 01:00
Messages: 7608
Localisation: Aisne 02100 Saint-Quentin
autre disparition, j'ai appris ça ce midi, les amateurs de ballon rond doivent se souvenir d'elle…

Marianne Mako

"Elle restera dans les mémoires comme la première femme à avoir parlé de football à la télévision française.
Marianne Mako, ancienne journaliste sportive dans les années 80 et 90, est morte dimanche à l’âge de 54 ans, «des suites d’une longue maladie», annonce L’Équipe.
La quinquagénaire était notamment restée pendant près de dix ans, entre 1987 et 1997, au service des sports de TF1. Tout le monde se souvient de ses commentaires sportifs chaque dimanche matin, aux côtés de Jean-Michel Larqué, Thierry Roland et encore Roger Zabel, dans la monumentale émission de football «Téléfoot».
Marianne Mako avait commencé sa carrière au service des sports de France Inter, puis avait encore travaillé pour différents titres comme Sud-Ouest, RMC, Libération et France Football, précise L’Équipe qui lui rend hommage ce mardi avec une double page."

source: Le Parisien



_________________
MADNESS POWER ! :twisted:
Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Ils nous ont quittĂ©s ...
MessagePubliĂ©: 08 Oct 2018 04:19 
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 21 Nov 2003 02:00
Messages: 10248
Localisation: A la croisée des chemins !
Et tout récemment, la cantatrice Montserrat Caballé .
Ce n'est pas que l'art lyrique me transporte d'aise ( jamais allé voir un Opéra, ni même jamais regardé à la télé : je crois que je m'y serais copieusement emmerdé :x ), loin s'en faut, mais ça ne m'a jamais non plus empêché de reconnaître le talent et la quantité de travail nécessaire pour arriver à des maîtrises vocales de ce niveau.
J'ai été personnellement beaucoup plus touché par la disparition de Charles Aznavour :( , mais celle d'une des plus grandes voix opératiques valait bien, je crois, un petit entrefilet dans cette rubrique !


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Ils nous ont quittĂ©s ...
MessagePubliĂ©: 10 Oct 2018 14:40 
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 21 Nov 2003 02:00
Messages: 10248
Localisation: A la croisée des chemins !
Un petit mot hier dans le 20 H : la disparition, à 88 ans, du dernier survivant des "Tontons flingueurs", un second rôle qui interprétait un des "porte-flingues" dans le film, Enrico Venantino Venantini .
Il avait tourné plusieurs fois avec G. Lautner ( "Flic ou voyou" entre autres ), mais aussi avec Gérard Oury ( "Le corniaud", "La folie des grandeurs" ), pas mal de réalisateurs Italiens ( très souvent des séries B ou C ), mais aussi dans le "LadyHawke" de Richard Donner, où il jouait le secrétaire de l'évêque .
En tout, plus de 135 films au compteur, en comptant de toutes petites apparitions surprenantes dont une ( alors quasi débutant, mais déjà 29 ans ) dans le "Ben-Hur" de William Wyler, en palefrenier pendant la course de chars !! Je regarderai mieux la prochaine fois que je me le passerai !


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Ils nous ont quittĂ©s ...
MessagePubliĂ©: 30 Oct 2018 23:12 

Inscrit le: 26 Oct 2006 00:00
Messages: 12327
Localisation: Andalousie
https://www.lemonde.fr/ameriques/articl ... r=RSS-3208


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Ils nous ont quittĂ©s ...
MessagePubliĂ©: 31 Oct 2018 03:17 
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 21 Nov 2003 02:00
Messages: 10248
Localisation: A la croisée des chemins !
Un petit hommage ( car tout le monde est certainement au courant ) à Philippe Gildas, le journaliste aux grandes oreilles, mais qui restera surtout dans les mémoires pour sa période de présentateur de "Nulle part ailleurs", en priorité face aux deux iconoclastes Antoine De Caunes et José Garcia .
De biens grands souvenirs :lover: :( !


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Ils nous ont quittĂ©s ...
MessagePubliĂ©: 31 Oct 2018 03:36 

Inscrit le: 26 Oct 2006 00:00
Messages: 12327
Localisation: Andalousie
:cry: :jap:


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Ils nous ont quittĂ©s ...
MessagePubliĂ©: 08 Nov 2018 13:11 
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 08 DĂ©c 2003 02:00
Messages: 1744
Localisation: paris
une triste nouvelle, monsieur francis lai viens de nous quitter après une vie longue et fructueuse, l'auteur oscarisé de love story laisse derrière lui une longue liste de musique de films et de chansons





vaya con dios monsieur

8)


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Ils nous ont quittĂ©s ...
MessagePubliĂ©: 08 Nov 2018 13:48 

Inscrit le: 26 Oct 2006 00:00
Messages: 12327
Localisation: Andalousie
:cry: :jap:


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Ils nous ont quittĂ©s ...
MessagePubliĂ©: 13 Nov 2018 01:25 
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 24 Juin 2005 02:00
Messages: 805
Localisation: angers
Image


Stan Lee, créateur du panthéon des super-héros Marvel, est mort

Iron Man, Daredevil, Spider-Man… Le scénariste et éditeur de comics américain était à l’origine d’une pléiade de super-héros. Il est mort lundi 12 novembre à l’âge de 95 ans.


Ses caméos vont nous manquer dans les prochains films Marvel :cry:


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Ils nous ont quittĂ©s ...
MessagePubliĂ©: 13 Nov 2018 17:29 
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 21 Nov 2003 02:00
Messages: 10248
Localisation: A la croisée des chemins !
Bon, comme C. Aznavour ou Jean Piat, c'est pas la faute Ă  sa nourrice, mais pour les disparitions, y'a quand mĂŞme des noms qui marquent plus que d'autres !
Celui-lĂ  ............... :x :(
Quand c'est un "jeune" qui nous quitte, on se dit toujours qu'il est parti trop tĂ´t .
Quand c'est cette génération qui tire sa révérence, c'est tout un pan de notre vie qui s'en va ( et on fait tout pour éviter de penser que, du coup, soi-même on s'en rapproche :x :twisted: ) !!!


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Ils nous ont quittĂ©s ...
MessagePubliĂ©: 13 Nov 2018 17:39 

Inscrit le: 26 Oct 2006 00:00
Messages: 12327
Localisation: Andalousie
:cry: :jap:


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Ils nous ont quittĂ©s ...
MessagePubliĂ©: 15 Nov 2018 12:51 
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 08 DĂ©c 2003 02:00
Messages: 1744
Localisation: paris


vaya con dios stan lee et merci d'avoir créer tous ces héros

8)


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Ils nous ont quittĂ©s ...
MessagePubliĂ©: 15 Nov 2018 13:03 
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 25 FĂ©v 2004 01:00
Messages: 8437
Localisation: paris
RIP Stan "Excelsior" Lee :jap: :cry: :cry: :cry: :jap:

Image

Image


Hors-ligne
 Profil  
 
Afficher les messages publiĂ©s depuis:  Trier par  
 Page 65 sur 65 [ 1616 messages ]  Aller Ă  la page PrĂ©cĂ©dent  1 ... 61, 62, 63, 64, 65

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 12 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas Ă©diter vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers: