Nous sommes actuellement le 25 Mai 2017 01:21




 Page 424 sur 425 [ 10616 messages ]  Aller à la page Précédent  1 ... 421, 422, 423, 424, 425  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: Re: DERNIER DVD Visionné ???
MessagePublié: 21 Août 2016 00:55 
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 19 Août 2005 02:00
Messages: 2226
Localisation: thizy
A Nos Amours :

Image

C'est difficile de parler du cinéma de Maurice Pialat, on peut y etre totalement hermétique et le trouver chiantissime ou on peut au contraire être touché par sa "Grace" et y voir une sincérité rarement exprimée avec tant de vérité sur grand écran. Je fait partie de la seconde catégorie et j'apprécie doublement les films ou il a accepté de se mettre en scène (A nos amours donc et Sous le soleil de Satan) parce que Pialat était aussi un acteur de grand talent, n’hésitant jamais a s'impliquer et imbriquer sa propre histoire, ses propres doutes, ses colères d'homme et d'artiste lors de mémorables séquences toujours écrites (ou improvisées) avec le souci de "piquer" juste. Mais A nos amours n'est pas qu'un film de Pialat, il est un film pour Sandrine Bonnaire qui n'aura probablement jamais été aussi bien mise en valeur alors qu'elle n’était pourtant qu'une actrice balbutiante. Oui, elle n'aura jamais été aussi "évidente" et c'est cela aussi le cinéma de Pialat, un cinéma d'exigence mais aussi d'amour (L'amour presque paternel qu'il lui portait et qui le décidera pour incarner "Le Père")

Ce film la est sans doute le plus abouti de sa filmographie, lui l’éternel insatisfait qui dira qu'il n'y a "que" 40 minutes de mauvaises dans son film (un authentique compliment dans la bouche d'un tel perfectionniste) un film ou l'on ressent d'ailleurs l'influence grandissante du peintre Pialat, obsédé par l'éclairage et les jeux de lumière qui poursuivent inlassablement chaque saison des amours passagères de Suzanne. L'introduction aura donné le ton quand elle répète maladroitement du haut de ses 15 ans "On ne badine pas avec l'amour" Rien de bien mystérieux la dedans, juste un décor planté avec gout quand les scènes qui s'en suivront ne feront que donner un écho supplémentaire a ce constat qu'impose avec conviction l'homme derrière le réalisateur. Mais A nos amours c'est aussi Cold Song de Klaus Nomi et c'est surtout l'autopsie du malheur ordinaire des familles en crise, a coup de cris, de baffes et de canardages en règle comme lors de la scène du diner en toute fin de film, sans aucun doute l'une des plus puissante de l'histoire contemporaine du cinéma Français.

Privilégiant l'idée que comme une toile, un film peut prendre des directions contraires a l'objectif qu'on lui avait fixé, Pialat nous livre une œuvre dont le fil narratif s'est évasé dès le préambule quand le cinéaste s'est mis a aimer plus son actrice que son film et c'est bien cela qui lui donne une résonance et une place particulière dans le patrimoine culturel français.

"T'en as plus qu'une, elle est partie quand l'autre ? Non ? Ben t'avais 2 fossettes avant la"
- "Ouais j'en avais deux je sais..."
- "Et pourquoi l'autre elle est plus la ?"
- "J'sais pas... elle en avait marre elle aussi, elle est partie"

Attention, Chef d'Å“uvre.


Dernière édition par langeikki le 25 Sep 2016 19:02, édité 1 fois au total.

Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: DERNIER DVD Visionné ???
MessagePublié: 23 Août 2016 17:18 
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 19 Août 2005 02:00
Messages: 2226
Localisation: thizy
La vie d'Adèle :

Image

Après avoir revu A nos amours, il était normal que je me penche sur celui qui a été présenté comme l'héritier de Pialat : Abdelatif Kechiche. La vie d'Adèle qui fut célébré un peu partout autour du globe en 2014 (30 ans après A nos amours) serait donc pour moi une découverte, au moins histoire de voir... Et il ne sera pas aisé de saisir l'angle d'attaque pour aborder ma critique car c'est un film qui brasse de nombreuses thématiques. Certaines seront abordés frontalement mais beaucoup resteront sous la peau, sans doute pour donner le meilleur rôle au désir constant d'Adèle pour Emma. Kechiche arrive en tout cas très aisément a se défaire du coté militant d'un film qui n'en a finalement pas. La Vie d'Adèle est une histoire d'amour des plus conventionnelle qui a la pudeur extrême de ne rien revendiquer dans des temps troublés ou chacun voudrait défendre sa propre cause. Adèle ne veut exister que par elle même, elle n'a pas envie de sur-comprendre ce qu'elle voit ou ce qu'elle lit, elle a l'obsession du ressenti et de la transmission a échelle courte. L’intérêt majeur du film réside dans la simplicité de ce personnage presque candide mais aussi dans la description du brouillage des valeurs dans une société toujours plus morcelée (Emma qui joue "l'institutrice" avec Adèle dont c'est pourtant le métier, Adèle la profane conservant ses magnifiques écrits dans son journal alors qu'Emma l'artiste va monnayer ses oeuvres et chercher la reussite dans une reconnaissance globale, Emma la militante extravertie trainant Adèle dans des manifs alors qu'elle ne rêve que de pouvoir vivre son amour dans la sphère la plus intime) La question de l’émancipation et de la liberté est ainsi posée a travers la possibilité (ou pas) d'échapper a son milieu social et fatalement, a la personnalité qui en découle. C'est bien la qu'est le cœur du film. Sur le fond, La vie d'adèle est donc très bon et c'est d'ailleurs cela qui m'a permis de ne jamais m'ennuyer en suivant cette odyssée de pourtant 180 minutes bien tassées.

J'ai été bien moins convaincu par la forme et je vais m'en expliquer. Tout d'abord, l’évolution physique des personnages n'a pas été travaillée et cela m'a mis mal a l'aise surtout pour ce qui concerne Adèle Exarchopoulos qui reste très juvénile d'un bout a l'autre du métrage (alors qu'une petite paire d'années s'est écoulée) Dans un souci de réalisme accru et de perfectionnisme il n'aurait pas été inintéressant de tourner le chapitre 1 3 ou 4 ans avant le chapitre 2 mais cela reste presque un détail "cosmétique" pas le plus important donc... Ce qui m'a le plus heurté dans le film ce sont les dialogues creux. Je dois dire que mis a part les 20 premières minutes ou l'on apprend beaucoup de la personnalité d'Adèle, ils ne parviennent jamais a donner une puissance formelle au film qui doit donc se contenter du talent de Kechiche pour filmer ses deux interprètes principales (Il le fait parfaitement, bien qu'ayant le défaut de trop vouloir faire reposer son film la dessus) Malheureusement ca ne suffit pas pour transcender l'ensemble et ce manque de contenu tangible transforme finalement l'idée du réalisateur en une œuvre presque banale, n'arrivant presque jamais a dépasser le statut peu enviable de roman photo. C'est vraiment dommage.


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: DERNIER DVD Visionné ???
MessagePublié: 26 Août 2016 15:37 
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 19 Août 2005 02:00
Messages: 2226
Localisation: thizy
Mon Roi :

Image

Un film d'acteurs prioritairement ou Emmanuelle Bercot est habitée (par l'esprit de Maiwenn ?) et ou Vincent Cassel nous propose une énième mise en abime de son propre "personnage"

La pilule passe parce que le couple en question, immature au plus haut degré ne réclame pas d'empathie, le spectateur devant rester a sa place et observer (si d'envie) leur attirance assassine se faire jour puis perdurer dans une sorte de danse infinie confinant presque au sadomasochisme. Plus d'ailleurs que la perversion inhumaine de Giorgio, c'est bel et bien l'immaturité dans la relation de couple qui est au cœur du film (justifiant toutefois mollement les entrefilets montrant Tonie en rééducation, séquences les plus irritantes du film et d'assez loin) Pour le reste, Maiwenn confirme qu'elle est assez maligne pour refaire le coup de Polisse en se réengageant dans l'aspect du ciné-document, cette fois ci en appuyant sa loupe sur l'addiction et l'emprise au sein du couple. Mon Roi, scénaristiquement très linéaire et sans génie se distingue donc surtout par son point de vue un peu plus objectif qu'a l'accoutumée sur les relations destructrices et mérite d'autant plus le détour qu'on aime y ressentir la main et la vision d'une femme, sur un sujet les touchant malheureusement au premier chef.


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: DERNIER DVD Visionné ???
MessagePublié: 06 Nov 2016 01:08 
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 19 Août 2005 02:00
Messages: 2226
Localisation: thizy
Pas trop le temps ces derniers mois pour faire des retours sur visionnages mais vu que le topic est un peu mort je vais résumer rapido ce que j'ai vu :bien:

Seul Sur Mars en 3D :

Image

Grosse déception, l'entrée en matière est grandiose et la 3D envoie du lourd mais une fois ce beau moment passé, c'est vide, on suit péniblement les aventures de ce naufragé de l'espace sur qui le temps et l'isolement ne semblent avoir aucune prise... Sur une bande son disco totalement hors sujet Ridley Scott se noie (encore...) dans une aventure fadasse qui n'a su provoquer chez moi qu'un ennui profond.

Adaline :

Image

Une Romance classique mais aussi assez classieuse, soignée et qui meme si elle navigue en eau connue parvient a intriguer et a émouvoir. Blake Lively est parfaite et Harrison Ford reprend des couleurs dans un role qui lui va comme un gant. Une belle surprise.

Boomerang :

Image

Adapté d'un roman de Tatiana de Rosnay, Boomerang, réalisé par Francois Favrat n'arrive jamais a trouver un angle cinématographique pour améliorer le matériel original. Meme Laurent Laffite et Mélanie Laurent que j'aime beaucoup dans leurs autres films me semblent perdus dans ce drame familial localisé a Noirmoutiers dont seul les décors naturels parviennent a sauver les meubles. Banal.

The Grand Budapest Hotel :

Image

Un film fantastique qui me réconcilie définitivement avec le cinéma de Wes Anderson qui m'avait déja touché en plein cœur avec son symphoniquement beau "Moorise Kingdom" The Grand Budapest Hotel est un brulot humaniste probablement déja intemporel qui synthétise tout le savoir faire du cinéaste et de son style inimitable. Fous rire, larmes d’émotion, nostalgie, modernité et performances d'acteurs incroyables au menu ! Bon appétit

Peter Pan 2 : Retour au pays imaginaire

Image

Encore une suite Disney minable avec un poulpe qui fait tic tac pffff NEXT

High Rise :

Image

Glen Ballard n'est pas un écrivain facile et les thématiques pessimistes et noires qu'il porte n'arrangent rien... Ce portage cinématographique de son roman d'anticipation I.G.H se noie avant même d'etre vu et bien que l'intention soit louable et le propos passionnant (l’évolution de l'homme moderne libéré de ses contraintes sociales) Le film est raté et ne nous présente qu'un gribouillage illisible de l’œuvre originale.

Whiskey Tango Foxtrot :

Image

Je pensais voir une comédie, au moins une satire ? Ben non, en fait Whiskey Tango Foxtrot est juste l'adaptation de l'autobiographie de Kim Barker sur sa condition de femme journaliste a Kaboul dans les années post 11 septembre. Je me suis rarement autant fait chier devant un film... A Fuir :nanana:

My Movie Project :

Image

J'ai un gros seuil de tolérance a l'absurde, a l'humour gras, au vannes foireuses, aux blagues pipi caca et meme au films chiants, nuls et mal réalisés (Why not ?) Mais alors celui la, il bat des records de nullité. Réunir un tel casting pour pondre une merde pareille fallait le faire ! BRAVO !!! :roll: :lol:

10 Cloverfield Lane :

Image

Séquelle foireuse du déja foireux Cloverfield. On essaie d'entrer dans le mood en se disant qu'il y aura peut etre un twist sympa a la clé, un truc qui nous fera ravaler l'ennui qu'on aura subi pendant une heure et demi mais finalement non, tout était courru, tout se passe comme prévu et on sort du visionnage en se disant que c'etait juste une autre "suite" décevante et inutile. Meme John Goodman n'a pas réussi a m'inquiéter...

Eddie The Eagle :

Image


Un Rasta Rocket 2.0 qui aurait pu être génial si son réal ou l’équipe de production s’étaient sortis les doigts du cul pour faire un truc moins hollywoodien et plus décalé. L'histoire vraie de Michael Edwards s'y prêtait, mais le personnage d'entraineur alcoolo du très bankable Hugh Jackman (personnage inventé de toute pièce) gache tout et brise net un film au potentiel enorme en le renvoyant a son statut de "petit" biopic a la morale facile; Sympa mais sans plus. A voir tout de meme pour la grosse performance d'acteur de Taron Egerton :bien:

La Rage au ventre :

Image

Un film surjoué de bout en bout et souffrant bien évidemment de la concurrence (Rocky, Ragging Bull, Million Dollar Baby ou plus récemment l'excellent Warrior) car meme si Gyllenhaal est un très bon acteur, il ne peut pas tout faire seul et il est malheureusement bien difficile d'accrocher au destin de son personnage qui aurait pu etre magnifié si Rachel McAdams avait eu un plus grand role au sein du métrage. Malheureusement, ce n'est pas le cas et le film baisse en intensité et en dramaturgie a partir de ce moment la. Reste le combat final, intense, mais qui ne masque pas le reste des lacunes de ce film tout juste moyen.

Le Manoir Hanté et les 999 Fantomes :

Image

Honte méconnue, ce film qui n'est autre que l'adaptation de l’attraction Haunted Mansion de Disneyland Paris est une bouse intersidérale même pas bonne a refiler a vos gosses un soir de match (pitié pour eux :lol: ) Eddie Murphy semble d'ailleurs être le seul vrai fantôme (c'etait quand son dernier bon film ?) a naviguer sur ce bateau ivre de médiocrité totalement indigne de porter le label Disney (et pourtant...)


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: DERNIER DVD Visionné ???
MessagePublié: 06 Nov 2016 18:45 

Inscrit le: 24 Avr 2005 02:00
Messages: 506
Localisation: fresnes
Le dyptique lady snowblood, qui inspira grandement le Kill bill de Tarantino, avec une grosse préférence pour le premier, aux enjeux dramatiques plus forts et au rythme plus soutenu. A noter la musique magnifique que Tarantino reprend dans son dyptique.

Mr babadook : un film qui parle surtout de l'horreur du deuil avant d'être un film de genre(horreur donc, via le personnage du croquemitaine)ultra codifié, mais qui ne fait jamais peur. A noter l'excellence performance des 2 acteurs principaux(la mère et le fils) qui apporte de l'émotion à l'ensemble sans toutefois nous emporter totalement. Dommage.

Goupi mains rouges de Jacques Becker : un classique du cinéma français, qui mérite bien sa réputation, tant l'écriture des personnages et des dialogues est travaillé et réussi. Et que dire de la modernité du jeu de Robert le vigan. Chapeau l'artiste.(bravo à pathé pour la restauration)

Opération dragon de Robert clouse : un film que je n'avais pas revu depuis 20 ans, et qui a vieilli( surtout le combats qui ont l'air un peu ridicule), mais le charisme de bruce lee est toujours intact et la séquence finale mythique :lover: le tout accompagné par la musique magnifique de lalo schiffrin.


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: DERNIER DVD Visionné ???
MessagePublié: 07 Nov 2016 13:41 

Inscrit le: 26 Oct 2006 00:00
Messages: 11912
Localisation: Andalousie
Merci pour ces retours que je confirme pour mon analyse personnelle. Cordialement.


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: DERNIER DVD Visionné ???
MessagePublié: 07 Nov 2016 14:13 
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 25 Fév 2004 01:00
Messages: 8034
Localisation: paris
langeikki a écrit:
Seul Sur Mars en 3D :

Image

Grosse déception, l'entrée en matière est grandiose et la 3D envoie du lourd mais une fois ce beau moment passé, c'est vide, on suit péniblement les aventures de ce naufragé de l'espace sur qui le temps et l'isolement ne semblent avoir aucune prise...

Je te déconseille alors Robisnon Crusoé sur Mars, film de SF des sixties à la trame assez proche.

Image Image

Il a provoqué chez moi le même ennui et un profond sommeil. :mrgreen:


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: DERNIER DVD Visionné ???
MessagePublié: 08 Nov 2016 11:46 

Inscrit le: 17 Sep 2009 00:00
Messages: 2504
Localisation: clermont ferrand
Oula Robinson Crusoe sur mars je l'ai découvert sur la chaine paramount, j'en regarde un bout à chaque fois, je n'ai toujours pas fini de le regarder......mais je l'aurai un jour, je l'aurai :mrgreen:


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: DERNIER DVD Visionné ???
MessagePublié: 08 Nov 2016 12:15 
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 25 Fév 2004 01:00
Messages: 8034
Localisation: paris
J'ai voulu le revoir sur canalsat il y a quelques semaines, je me suis endormi 3 fois devant, du coup j'avais dépassé le nombre limite de visionnage. :cry: :lol:


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: DERNIER DVD Visionné ???
MessagePublié: 05 Déc 2016 21:10 
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 19 Août 2005 02:00
Messages: 2226
Localisation: thizy
The Revenant :

Image

Indiscutablement un très beau film a défaut d'etre un très bon film. En tout cas, j'ai rarement vu la nature sauvage captée avec autant de véracité et de poésie. On sent presque immédiatement l'influence (voire l’emprise) du surdoué Emmanuel Lubezcki a la photo. Peut etre d'ailleurs que la puissance virtuose de l'intro (quelle scène de bataille brillantissime !!!) participe a la semi déception qui découle des 2h20 qui suivront... The Revenant tente vainement de jongler entre plusieurs genres pour tendre vers la perfection qu'il n'atteindra pourtant jamais. La faute a un rythme en dents de scie, un scénario d'une effarante simplicité, des péripéties tellement peu écrites qu'elles ne font que taper fort et dur dans la surenchère et un panel de personnages particulièrement manichéens. J'en suis meme arrivé a attendre les apparitions de Tom Hardy (quel phrasé, quelle présence!) plutôt que les grimaces de Leonardo Di Caprio que je préfère infiniment dans l'exubérance que dans la retenue et la souffrance. Reste l'onirisme magnifique de certaines séquences mais c'est long et inégal, oui beaucoup trop long et inégal pour prétendre au statut de Chef d’œuvre.


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: DERNIER DVD Visionné ???
MessagePublié: 06 Déc 2016 14:24 

Inscrit le: 26 Oct 2006 00:00
Messages: 11912
Localisation: Andalousie
:bien: :jap:


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: DERNIER DVD Visionné ???
MessagePublié: 07 Jan 2017 21:46 

Inscrit le: 12 Mars 2009 01:00
Messages: 8776
Localisation: Paris
EXTINCTION

Un mix entre walking dead et je suis une légende, ultra conventionnel.

Un petit DTV qui manque de personnalité...malgré les efforts louables de l'acting.



_________________
Clarcky : "plutôt à poil avec plein de rondelles que fringué avec rien à me mettre sous la dent!"
Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: DERNIER DVD Visionné ???
MessagePublié: 11 Jan 2017 16:55 

Inscrit le: 12 Mars 2009 01:00
Messages: 8776
Localisation: Paris
CELL PHONE

Adaptatation plutôt réussi du book de stephen King, Le début est un peu "concon" mais on gagne en intensité par la suite.Acting parfait avec John Cusack en tête d'affiche.

Un DTV qui se laisse voir...

5/10


JUPITER ASCENDING

Pathétique, génant, mal joué, bravo les frangins pour ce nouvel étron produit à prix d'or.


2/10



_________________
Clarcky : "plutôt à poil avec plein de rondelles que fringué avec rien à me mettre sous la dent!"
Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: DERNIER DVD Visionné ???
MessagePublié: 12 Jan 2017 16:05 

Inscrit le: 12 Mars 2009 01:00
Messages: 8776
Localisation: Paris
THE WALK

Ennuyeux au début mais gagne en intensité pour un final en apothéose avec une scène de traversée hypnotique.

Très belle réalisation et Joseph signe une prestation parfaite


7/10



_________________
Clarcky : "plutôt à poil avec plein de rondelles que fringué avec rien à me mettre sous la dent!"
Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: DERNIER DVD Visionné ???
MessagePublié: 15 Jan 2017 19:36 

Inscrit le: 12 Mars 2009 01:00
Messages: 8776
Localisation: Paris
THE FINEST HOURS

Un peu trop mielleux même si la réalisation tient la route. Niveau acting', Pine et Casey Affleck font le minimum.

5,5/10



_________________
Clarcky : "plutôt à poil avec plein de rondelles que fringué avec rien à me mettre sous la dent!"
Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: DERNIER DVD Visionné ???
MessagePublié: 15 Jan 2017 19:38 

Inscrit le: 12 Mars 2009 01:00
Messages: 8776
Localisation: Paris
NIGHT RUN

Rythmé, violent et parfaitement interprêté....


7/10



_________________
Clarcky : "plutôt à poil avec plein de rondelles que fringué avec rien à me mettre sous la dent!"
Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: DERNIER DVD Visionné ???
MessagePublié: 14 Fév 2017 11:46 
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 08 Déc 2003 02:00
Messages: 1506
Localisation: paris
Image

je viens de regarder ce dvd avec un grand intérêt, l'histoire se passe quelques années après la seconde guerre mondiale un groupe de femmes ayant travaillées dans l intelligence service se sentent oubliées après avoir perdus leur travail dans les services secrets
l une d'elles se décide a se lancer a la poursuite d un tueur en série pour échapper a la monotonie d une vie quotidienne insupportable

voila le résumé de cette série télé qui est une merveille que ce soit pour le scénario, les personnages, ou une reconstitution de Londres extraordinaire, il est dommage que cette série télé se soit arrêter après la deuxième enquêtes

Image
ash vs evil dead est la suite directe du troisième volet de la trilogie, ash est et reste un gros con, macho, avec le QI d'une huitre, un soir ivre il récite un passage du nécronomicon a une de ses conquêtes de bar réveillant la force qui le poursuit depuis le début de la trilogie

ne vous attendez pas a un film d épouvante classique ou terrifiant mais plutôt a un délire gore et complètement dejanté avec des clins d'oeil aux films d'épouvante des années 70 80.
un bon moment a passer devant la télé pour se bidonner un peu


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: DERNIER DVD Visionné ???
MessagePublié: 27 Fév 2017 20:54 
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 19 Août 2005 02:00
Messages: 2226
Localisation: thizy
31 :

Image

Le film s'ouvre sur un monologue de son personnage principal, l'inquiétant Doom-Head et en préambule sur une citation de Kafka "Le premier signe d'un début de connaissance, c'est le désir de mourir" Le souci c'est qu'on se rend très vite compte que tout cela n'a pas grand chose a voir avec le film, ou bien a trop a voir avec celui ci justement...

Car Rob Zombie signe avec 31 un suicide cinématographique dont il ne se relèvera probablement pas. Un gloubi boulga de tout ce qui faisait la faiblesse de son cinéma, faiblesse dont il arrivait pourtant a tirer un jus pas si dégueulasse et même sacrément bon selon les gouts de chacun (Perso, je pense inévitablement a La Maison des 1000 morts, The Devil's Reject et même a sa relecture d'Halloween ou a Lords of Salem que j'avais su apprécier) Ici tout sonne faux, du jeu a ses règles, du décor a l'époque, de la galerie de personnages a la galerie de monstres (niveau look pourtant ca envoie mais le look ne fait pas tout...) La réalisation se fait cul par dessus tète, enchainant les coupes, ne parvenant jamais a apporter un lien entre les scènes. Et je ne parle même pas du scénario aussi indigent que celui des pires slashers de la dernière décennie. Eh oh l'ami ? C'est pas parce que tu change le cadre que tu fais pas la même merde hein... Reste ponctuellement sur quelques plans ou quelques intentions les bribes de talent d'un réalisateur qui était maitre dans l'art de faire du neuf avec du vieux, allant fouiller les mains nues dans les entrailles d'un cinéma d'horreur érectile. Dans 31 malheureusement, la subversion devient vulgarité, la culture des références une tare et c'est l'auto parodie qui finit tout naturellement par s'imposer comme la norme. Cette vieille rengaine de fuck off, de nichons, de sang et de crasse tellement jouissive dans ses premiers films en est venue a s'étioler pour finir par nous gicler a la gueule comme le dernier bouton d'acné d'un éternel ado ne faisant plus que courir derrière le bon vieux temps. Car oui 31 est un film plus acrimonieux et nostalgique que nécessaire : La dernière réunion des potes avant le cimetière.


Dernière édition par langeikki le 27 Fév 2017 23:36, édité 1 fois au total.

Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: DERNIER DVD Visionné ???
MessagePublié: 27 Fév 2017 21:28 
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 09 Sep 2006 00:00
Messages: 5769
tout est dit



_________________
[img]http://img-comment-fun.9cache.com/media/82a7351c141693251486945122_700wa_0.gif[/img]
Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: DERNIER DVD Visionné ???
MessagePublié: 28 Fév 2017 11:23 
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 25 Fév 2004 01:00
Messages: 8034
Localisation: paris
Ta critique m'a peiné car je me souviens que tout comme moi tu avais plutôt bien apprécié les autres réalisations de Zombie. J'ai lu beaucoup de mal sur ce film mais j'espérais tout de même y trouver quelque chose de positif. :(
Je me ferai ma propre opinion tout de même mais je vais attendre pour ça de me le procurer à bas prix. :?


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: DERNIER DVD Visionné ???
MessagePublié: 28 Fév 2017 11:41 
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 02 Mars 2007 02:00
Messages: 1256
yannickv a écrit:
Je me ferai ma propre opinion tout de même mais je vais attendre pour ça de me le procurer à bas prix. :?

Exactement ce que je pense :mrgreen: :bien:



_________________
Come back with your shield or on it !!!
Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: DERNIER DVD Visionné ???
MessagePublié: 28 Fév 2017 12:42 
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 19 Août 2005 02:00
Messages: 2226
Localisation: thizy
yannickv a écrit:
Ta critique m'a peiné car je me souviens que tout comme moi tu avais plutôt bien apprécié les autres réalisations de Zombie. J'ai lu beaucoup de mal sur ce film mais j'espérais tout de même y trouver quelque chose de positif. :(
Je me ferai ma propre opinion tout de même mais je vais attendre pour ça de me le procurer à bas prix. :?


Crois moi j'ai été peiné aussi :lol: :roll:

Je te confirme que tes souvenirs ne t'ont pas trahi, je reste gros fan du cinéma de Rob Zombie, j'avais meme été l'un des seul avec flo a défendre Lords of Salem sur notre fofo... Franchement je pensais que 31 ne casserait pas des briques vu le budget et les difficultés qu'il a eu pour le faire mais j'attendais quand même un truc consistant. Malheureusement il n'en est rien. On retrouve l'univers du bonhomme ca y a pas de souci, c'est bel est bien du Rob Zombie. Le probleme c'est que c'est pas un film :mrgreen: Il prend comme d'hab tout plein de références dans le cinéma qu'il aime et dont il est férocement nostalgique, il crée une gallerie de personnages au look dévastateur mais autour de ca il n'y a rien. Ca débite des insultes au kilomètre, les acteurs jouent comme des pieds (a quelques exceptions près) et le scénario n'a aucun intérêt, il ne va nulle part ! En fait c'est une sorte de Running Man matiné de Texas chainsaw massacre sans queue ni tete. Le pire c'est qu'on retrouve le bon Rob Zombie lors de la toute première et la toute dernière scène, une scène qui donne de gros regret sur ce qu'aurait pu etre le film si il avait été construit sérieusement avec cette nostalgie chevillée au corps, sans qu'elle dévie pendant les trois quart du temps vers l'inconsistance et le ridicule. C'est a ce titre que j'ai parlé d'acrimonie dans ma critique, a mes yeux 31 est un gros crachat a la gueule de ceux qui l'ont adulé pour ses premiers films puis descendu en flammes par la suite (il faut se souvenir de ce qu'il a pris au sujet de ses Halloween et la déception qu'il a nourri suite aux retours désastreux qu'avait subi Lords of Salem) Le plus gros souci dans le fond c'est pas de faire un film de merde, se rater ca arrive a tout le monde meme aux meilleurs. Mais c'est de solliciter le Crowdfunding pour cautériser une blessure narcissique. (Je le répète, le monologue au début du film ne laisse planer aucun doute :wink: )

Je te rassure, je le reprendrais sans doute a bas cout pour compléter ma filmo de Rob Zombie. Mais pour le moment la pilule a vraiment du mal a passer :nanana:


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: DERNIER DVD Visionné ???
MessagePublié: 19 Mars 2017 00:36 

Inscrit le: 12 Mars 2009 01:00
Messages: 8776
Localisation: Paris
Bone Tomahawk

Très bonne surprise que ce western horrifique mené par le duo Russell/Jenkins au top.

Des longueurs mais une réalisation soignée pour un budget minimal et une sortie en DTV injuste.

Le principal défaut du film repose sur l'acting fadasse des deux huitres Fox et Wilson, sans parler de la fausse

blondasse..

Un film pour Florette, assurément ^^

8/10



_________________
Clarcky : "plutôt à poil avec plein de rondelles que fringué avec rien à me mettre sous la dent!"
Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: DERNIER DVD Visionné ???
MessagePublié: 05 Mai 2017 18:53 

Inscrit le: 24 Avr 2005 02:00
Messages: 506
Localisation: fresnes
Doctor strange. Très sympa, mais ce n est pas le meilleur Marvel. Par contre la 3D est superbe.


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: DERNIER DVD Visionné ???
MessagePublié: 09 Mai 2017 00:38 

Inscrit le: 16 Oct 2008 00:00
Messages: 565
Etrange expérience ce soir , j’ai ouvert un DVD qui était dans ma dvdthèque et sous blister depuis 2001.
ìl s’agit de La vie rêvée des anges de Eric Zonca , super film au demeurant , je ne l’avais pas revu depuis sa sortie (en 98 déjà , presque 20 ans!)

Au verso de la pochette il est écrit : Pour tout savoir : 36 15 France TV 2,23F la minute :mrgreen:

Ca va être la thématique de ces prochains mois , ouvrir les DVD sous blister depuis 10 ans ou plus.
Il doit m'en rester environ 150 :lol:

Second film de la soirée : La reine Margot de Patrice Chéreau , jamais vu auparavant.
Splendide!


Hors-ligne
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
 Page 424 sur 425 [ 10616 messages ]  Aller à la page Précédent  1 ... 421, 422, 423, 424, 425  Suivant


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers: