Nous sommes actuellement le 17 Sep 2019 01:41

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




 Page 5 sur 5 [ 116 messages ]  Aller √† la page Pr√©c√©dent  1, 2, 3, 4, 5
Auteur Message
 Sujet du message: Re: top 10-20 L'enfance au cin√©ma
MessagePubli√©: 01 Juin 2019 11:34 

Inscrit le: 20 Fév 2003 01:00
Messages: 1294
Bonjour,
Ayant été rappelé à l'ordre :P Quelques précisions:
Je ne suis pas un fanatique des tops, même si j'ai participé dans le passé...
Mais l√†, en plus, le sujet ne me passionne pas, et √† la lecture des tops cit√©s j'ai de grosses lacunes sur les films "√† enfants". Impossible pour moi d'en trouver 20 et m√™me 10... Sans parler de la limite d'√Ęge.
Mais bravo à ceux qui tentent de faire survivre le site.


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: top 10-20 L'enfance au cin√©ma
MessagePubli√©: 01 Juin 2019 15:15 
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 21 Nov 2003 02:00
Messages: 11160
Localisation: A la croisée des chemins !
zardi a écrit:

Merci à toi pour ce top qui est de grande qualité comme d'habitude.
Tu as raison pour the kid et je vais réparer cette in justice :mrgreen: .
Le film de Rossellini, j'avoue que je n'y ai pas pensé, alors que ce film m'a bouleversé au même titre que Sciuscià que j'ai mis dans mon top.
L'enfance d'Ivan je ne l'ai pas mis pour les mêmes raisons que je n'ai pas retenu l'empire du soleil, la vie est belle, l'enfant au pyjama rayé ou les tortues volent aussi alors que ce sont des films que je place très haut dans le panthéon du cinéma. Ce sont des drames trop influencés par la guerre et qui donne une vision trop déformée de l'enfance. Décision personnelle très arbitraire je le reconnais mais c'est mon ressenti.
Z√©ro de conduite et les disparus de St Agil sont des beaux films mais qui ont √† mes yeux un gros d√©faut : les enfants (ou du moins certains) ne sont pas jou√©s par des acteurs enfants mais par des acteurs trop √Ęg√©s voire parfois adultes .
Par contre je suis heureux de voir que tu as mis Fanny et Alexandre qui pour moi arrive en 3√®me position de mes films pr√©f√©r√©s apr√®s 12 hommes en col√®re de Lumet et l'aurore de Murnau. Je suis s√Ľr que beaucoup ne l'ont pas vu car c'est un film de Bergman et donc que par principe ils le rejettent. Dommage, ils passent √† c√īt√© d'un vrai chef d'oeuvre qui de plus est tr√®s accessible contrairement aux autres films de ce cin√©aste.


Les jeunes sont 3 ( r√īles principaux, y'en a d'autres √©videmment ) dans "Les disparus ....."
Si Baume (Serge Grave) est d√©j√† quasiment un adulte ( on va dire un pr√©-adulte :lol: ), et Macroy (Mouloudji) un ado ( quoiqu'il pourrait avoir dans les 12-13 :?: pour le r√īle, je ne sais pas tr√®s bien, mais il en avait 16 lors du tournage ), par contre Sorgue ( Jean Claudio ) doit avoir dans les 10 ans, et de fait entre parfaitement dans les clous. Et c'est lui qui est le point central du fait de son kidnapping, donc je pense que le film est √©ligible dans ce top, de par sa pr√©sence et son r√īle actif dans l'histoire .
Par ailleurs, sur ce principe, on devrait alors √©liminer "Le magicien d'Oz", alors que c'est un des plus beaux films sur l'enfance et que Dorothy n'a que 10 ans, mais que Judy Garland en avait 16 lors du tournage ( la MGM n'avait pas dans ses rangs de gamine de cet √Ęge, et Shirley Temple n'√©tait pas sous contrat avec eux. Pour Selznick et Fleming, il √©tait hors de question de prendre une gosse inconnue non professionnelle, sans exp√©rience ! C'√©tait pas Louis Malle :P :mrgreen: ).
Difficile : doit-on tenir compte de l'√Ęge r√©el des com√©diens, o√Ļ de l'√Ęge du personnage qu'ils interpr√®tent dans le film ? Perso, j'aurais tendance √† pencher pour la seconde motivation puisque c'est prioritairement le film qui compte !
Et en inversant le raisonnement, "Bugsy Malone" serait peut-√™tre hors des clous, puisque ce ne sont certes que des gamins ou pr√©-ados, mais qu'ils pastichent des r√īles d'adultes, m√™me s'ils remplacent les armes par des tartes √† la cr√®me :mrgreen: ! L√† encore, la d√©cision ne pourra √™tre que subjective, au gr√© des ressentis de chacun, comme toi qui n'incorpore aucun film sur contexte de guerre m√™me si un gosse est le point central du sc√©nario ( comme dans "Empire du soleil" ) :?: .
Pour Fanny et Alexandre, tu as raison, je ne l'ai pas visionné car globalement Bergman est trop austère pour moi, mais on a tous nos trous et nos manques :? , quelle qu'en soit la cause .
"The kid", je l'ai acheté ( j'ai beaucoup de Chaplin, et j'en ai récemment quizzé un ), mais il est encore sous cello :oops: , et ma vision télé date de mon adolescence, au ciné-club d'Antenne 2 ( ou de Soir 3, sais plus ) dans un état de somnolence avancé, donc mes souvenirs sont plus que vagues :roll: !
Le créneau et l'intitulé thématique du top que tu as choisi, et qui est une excellente idée ( sans flagornerie :twisted: , car avec tous les tops qu'on a déjà réalisé, ça devient très difficile de trouver un sujet encore non exploité :x ), amène comme souvent des frontières particulièrement floues, qui ne pourront être que mouvantes selon les ressentis des uns et des autres .
C'est pourquoi j'ai le sentiment qu'on ne peut s'appuyer que sur deux crit√®res : l'√Ęge maximum ( 13 ans ) d'au moins UN des gosses ( un personnage central ), et une participation ACTIVE de celui-ci √† l'histoire ( et m√™me l√†, √ßa peut √™tre soumis √† interpr√©tation ............ comme dans "Kramer contre Kramer" par exemple, voire m√™me "La vie est belle" : Begnini agit pour son fils dans le camp, mais le gamin est-il r√©ellement actif :?: ) !!
Ah-là-là, qu'est-ce qu'on peut se torturer les neurones quand même !! :twisted: :mrgreen:


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: top 10-20 L'enfance au cin√©ma
MessagePubli√©: 01 Juin 2019 18:22 

Inscrit le: 29 Ao√Ľt 2005 02:00
Messages: 1890
Localisation: Mouans Sartoux
Ma remarque concernant les disparus de St Agil et Z√©ro de conduite n'avait rien √† voir avec la validit√© de ces deux films pour ce top mais avec mon int√©r√™t personnel. Ca me g√™ne quand je vois un enfant jou√© par une personne trop √Ęg√©e ou tenir les propos d'un adulte.


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: top 10-20 L'enfance au cin√©ma
MessagePubli√©: 04 Juin 2019 21:42 

Inscrit le: 29 Ao√Ľt 2005 02:00
Messages: 1890
Localisation: Mouans Sartoux
Je remercie Barbe-Noire - surfeur 51 - snaky930 - Bridoli - shambleau - infrared - dale cooper - Johnny-Fan - ikkoku59 - c2302t - Asiafan - reno11 pour avoir participé à ce top.
12 listes de 20 titres et une liste de 10 titres pour 133 films cités.
Voici le classements des 20 premiers films :

1- E.T. - 127 pts (8 citations)
2- Le labyrinthe de Pan - 106 pts (7)
3- Stand by me - 99 pts (7)
4- Le tombeau des lucioles - 97 pts (7)
5- Sixième sens - 94 pts (8)
6- La nuit du chasseur - 91 pts (5)
7- Le Voyage de Chihiro - 79 pts (5)
8- Miracle en Alabama - 73 pts (5)
9- Harry Potter à l'école des sorciers - 70 pts (6)
10- Hugo Cabret - 68 pts (8)
11- Le monde de Narnia - 58 pts (4)
12- The kid - 56 pts (3)
13- Les quatre cents coups - 52 pts (5)
14- Le magicien d'Oz - 47 pts (3)
15- Les disparus de St Agil - 46 pts (4)
16- Les innocents - 46 pts (4)
17- La guerre des boutons - 39 pts (3)
18- Charlie et la chocolaterie - 38 pts (4)
19- Fanny et Alexandre - 38 pts (2)
20- Cria cuervos - 37 pts (4)

Je donnerai la suite du classement et la synthèse dans les jours qui viennent.


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: top 10-20 L'enfance au cin√©ma
MessagePubli√©: 04 Juin 2019 22:28 

Inscrit le: 26 Oct 2006 00:00
Messages: 12737
Localisation: Andalousie
:bien: :jap: Merci amigo


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: top 10-20 L'enfance au cin√©ma
MessagePubli√©: 05 Juin 2019 02:22 
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 21 Nov 2003 02:00
Messages: 11160
Localisation: A la croisée des chemins !
Déjà Merci pour le boulot, je sais ce que ça représente !
M'en manquent ( de les avoir vus ) que 3 ( même 2 1/2 si je compte qu'une vision partielle et lointaine pour "The kid" ) .
Belle liste à l'arrivée. Finalement, j'aurais pas eu le temps de modifier une dernière fois mon top, mais de toute façon , les titres que j'aurais enlevés ne sont même pas dans les 20, ça n'aurait rien changé 8) ! Juste dommage qu'il n'y ait eu que 12 votants, surtout pour un thème encore assez porteur :( !


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: top 10-20 L'enfance au cin√©ma
MessagePubli√©: 05 Juin 2019 14:22 

Inscrit le: 29 Ao√Ľt 2005 02:00
Messages: 1890
Localisation: Mouans Sartoux
La suite du classement :

21- Les goonies - 35 (2)
22- Nobody knows - 33 (2)
23- Les choristes - 32 (3)
24- L'empire du soleil - 31 (2)
25- Explorers - 30 (3)
26- Jeux interdits - 28 (2)
27- Au revoir les enfants - 27 (4)
27- Los olvidados - 27 (2)
27- Mon voisin Totoro - 27 (2)
30- A.I. - 25 (3)
31- Bugsy Malone - 24 (2)
32- Mud - 24 (2)
33- L'histoire sans fin - 22 (2)
33- La cité des enfants perdus - 20 (2)
33- La vie est belle - 20 (1)
33- Les Contrebandiers de Moonfleet - 20 (1)
33- L'exorciste - 20 (3)
38- Le livre de la jungle (2016) - 19 (2)
38- Les enfants volés - 19 (1)
40- Les enfants loups, Ame et Yuki - 18 (1)
40- The Fall - 18 (1)
42- Allemagne année zéro - 17 (1)
42- Annabelle 2 - 17 (1)
42- Labyrinth - 17 (1)
42- Le ch√Ęteau dans le ciel - 17 (1)
42- Le petit fugitif - 17 (1)
42- Amer béton - 16 (1)
42- La mélodie du bonheur - 16 (1)
42- Le jouet - 16 (1)
42- L'échine du diable - 16 (2)
51- Gosses de Tokyo - 15 (1)
51- Jumanji - 15 (2)
51- La malédiction - 15 (2)
51- Le garçon et la bête - 15 (1)
51- Le grand chemin - 15 (3)
51- Silenced - 15 (1)
51- Super8 - 15 (2)
51- Vice versa - 15 ()
51- Eurêka - 15 ()
60- Les quatre filles du Dr March (Vidor) - 14 (1)
60- Maman j'ai raté l'avion - 14 (2)
60- La barbe à papa - 14 (1)
63- Pinocchio - 13 (1)
63- Yi yi - 13 (1)
63- Zéro de conduite - 13 (1)
63- Moi moche et méchant - 13 (1)
67- Oliver Twist - 12 (1)
67- Pain noir - 12 (1)
67- Peter Pan - 12 (2)
67- Shining - 12 (1)
67- Ca - 12 (1)
72- Captain fantastic - 11 (1)
72- Coco - 11 (1)
72- Le p√īle express - 11 (1)
72- Alice au pays des merveilles - 11 (1)
76- Big - 10 (1)
76- Billy Elliot - 10 (2)
76- La rafle - 10 (1)
76- Tel père, tel fils - 10 (1)
76- The last girl - 10 (1)
81- I wish - 9 (1)
81- Kramer contre Kramer - 9 (1)
81- L’enfance d’Ivan - 9 (1)
81- L'effrontée - 9 (1)
81- Les réoltés de l'an 2000 - 9 (1)
81- Moonrise Kingdom - 9 (1)
81- Poltergeist - 9 (2)
81- L'autre - 9 (1)
89- L'argent de poche - 8 (1)
89- Le champion - 8 (1)
89- Le client - 8 1()
89- Le roi des masques - 8 (1)
89- Morse - 8 (2)
94- Birth - 7 (1)
94- Dragons - 7 (1)
94- Kiki la petite sorcière - 7 (1)
94- Le garçon et le monde - 7 (1)
94- Little miss sunshine - 7 (1)
94- L'incompris - 7 ()
100- La petite fille au bout du chemin - 6 (1)
100- La prophétie de l'horloge - 6 (1)
100- Le garçon aux cheveux verts - 6 (1)
100- Michou d'Aubert - 6 (1)
104- La chorale - 5 (1)
104- Stella - 5 (1)
104- Tideland - 5 (1)
104- Mon ami Machuca - 5 (1)
108- Ilo Ilo - 4 (1)
108- L’enfance nue - 4 (1)
108- La gloire de mon père - 4 (2)
108- La nouvelle guerre des boutons - 4 (1)
108- La stratégie Ender - 4 (1)
108- Léon - 4 (1)
108- Les 5000 doigts du Dr T - 4 (1)
108- Un monde parfait - 4 (1)
116- Je peux pas vivre sans toi - 3 (1)
116- Kes - 3 (1)
116- Last action hero - 3 (1)
116- Le secret de Moonacre - 3 (1)
116- Le vieil homme et l'enfant - 3 (1)
116- Ma vie de courgette - 3 (1)
116- Mirai ma petite sŇďur - 3 (1)
116- Sa majesté des mouches - 3 (1)
116- Sciuscià - 3 (1)
125- Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire - 2 (1)
125- Little Cheung - 2 (1)
125- Ponette - 2 (1)
128- Juno - 1 (1)
128- L'aube rouge - 1 (1)
128- Le petit bougnat - 1 (1)
128- Le village des damnés - 1 (1)
128- Une vie toute neuve - 1 (1)

J'ai corrigé une erreur que j'avais faite. Du coup il n'y a "que" 132 films en tout.

La synthèse dans les prochains jours


Dernière édition par zardi le 05 Juin 2019 17:02, édité 2 fois au total.

Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: top 10-20 L'enfance au cin√©ma
MessagePubli√©: 05 Juin 2019 16:22 
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 29 Oct 2002 02:00
Messages: 4644
Localisation: 37
:bien: :jap: Bon boulot, et merci pour ton animation.

PS Tu as dissocié "Les Goonies" (33ème), et "The Goonies" (58ème). En rassemblant les scores, ce film se retrouve à la limite du top 20.


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: top 10-20 L'enfance au cin√©ma
MessagePubli√©: 05 Juin 2019 16:41 

Inscrit le: 29 Ao√Ľt 2005 02:00
Messages: 1890
Localisation: Mouans Sartoux
surfeur51 a écrit:
:bien: :jap: Bon boulot, et merci pour ton animation.

PS Tu as dissocié "Les Goonies" (33ème), et "The Goonies" (58ème). En rassemblant les scores, ce film se retrouve à la limite du top 20.

:oops: Merci je vais corriger


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: top 10-20 L'enfance au cin√©ma
MessagePubli√©: 07 Juin 2019 17:19 

Inscrit le: 29 Ao√Ľt 2005 02:00
Messages: 1890
Localisation: Mouans Sartoux
Voici la synthèse du top "L'enfance au cinéma"

Dès le cinéma muet de nombreux films ont été consacrés aux enfants et à leur comportement. Certains enfants acteurs sont devenus même de vraies vedettes, la plus célèbre étant Shirley Temple (44 films entre 4 ans et 14 ans !).
Quand j'ai propos√© ce top je pensais non pas √† des films o√Ļ un enfant jouait mais o√Ļ le sujet du film √©tait centr√© sur leur comportement. Comme je n'ai pas √©t√© assez pr√©cis dans la pr√©sentation du top, je me suis r√©sign√© √† accepter des films qui ne correspondaient pas forc√©ment √† ces crit√®res. Ceci √©tant la grosse majorit√© des films propos√©s (surtout pour ceux qui ont √©t√© le plus cit√©s) sont valables. Tous les genres sont repr√©sent√©s : films d'aventure, animation, com√©die, drame, fantastique, guerre ... Les films les mieux class√©s sont des films tr√®s populaires.
je vais présenter les 6 premiers qui se détachent au score.

E.T. de Steven Spielberg (1982)
.............................................................Image

Au d√©part Spielberg avait dans l'id√©e de rendre hommage √† la science fiction des ann√©es 50 et les aliens pr√©vus n'√©taient pas si gentils que √ß√†. Mais pendant le tournage d'Indiana Jones, sous l'influence de la sc√©nariste M√©lissa Mathison, il laisse de c√īt√© ce projet pour adopter l'histoire d'un gentil extra terrestre recueilli et aid√© par un enfant ce qui semblait une suite logique de Rencontres du 3√®me type. Bien lui en a pris. Le film pr√©sent√© en cl√īture du festival de Cannes rencontre un succ√®s international avec pr√®s de 700 millions de dollars de recettes.
La grande trouvaille est de faire d√©couvrir E.T. au spectateur en m√™me temps qu'Elliot se rapproche de lui. De cette fusion entre ces deux √™tres s'ensuit des sc√®nes cocasses comme celle o√Ļ E.T. se saoule pendant qu'Elliot ressent les effets de l'alcool alors qu'il est en classe.
On a souvent reproch√© au r√©alisateur son c√īt√© id√©aliste, pourtant il ne m√©nage pas le spectateur alternant des sc√®nes comiques et des sc√®nes angoissantes.
A noter que comme pour certaines oeuvres de George Lucas le film a été retravaillé en 2002 avec de nombreuse transformations et l'ajout de scènes coupées dans la première version (notamment celle avec Harrison Ford).
Enfin la fameuse sc√®ne de poursuite en v√©lo o√Ļ on voit Elliott et E.T. passer devant la lune va devenir l‚Äôembl√®me de la soci√©t√© de production Amblin de Spielberg.

Le labyrinthe de Pan de Guillermo Del Toro (2006)
.............................................................Image

Marqu√© par le franquisme qu'il d√©teste, cela faisait quelques ann√©es que Guillermo Del Toro avait ce projet en t√™te mais faute d'un budget cons√©quent il s'√©tait r√©solu dans un premier temps √† faire L'√©chine du diable qui se passe pendant la guerre civile. D'apr√®s le r√©alisateur Le labyrinthe de Pan est √† consid√©rer comme une suite informelle de ce film. Apr√®s le succ√®s commercial de ses premiers longs-m√©trages il peut enfin r√©aliser cette oeuvre hybride o√Ļ le fantastique c√ītoie le r√©alisme violent de la r√©pression des r√©sistants par les franquistes qui ont pris le pouvoir. L'h√©ro√Įne, Ofelia, veut √©chapper √† ce monde cruel dirig√© par son beau-p√®re, Vidal, et se r√©fugie dans une qu√™te d'un monde imaginaire guid√©e par un faune qui lui fait passer 3 √©preuves. Les deux univers s'imbriquent pour finalement se rejoindre √† la fin du film.
Fort de son exp√©rience avec des films comme Mimic et Hellboy, Guillermo Del Toro avait d√©j√† la ma√ģtrise des effets sp√©ciaux et il a utilis√© surtout l'animatronique en particulier pour le faune jou√© par Doug Jones. Tr√®s influenc√© par Goya et surtout par l'oeuvre d'Arthur Rackham, illustrateur de contes f√©√©riques, il a su cr√©er un univers onirique tr√®s r√©ussi.
Gros succès auprès du public et de la critique, ce film a reçu de nombreuses récompenses dont 3 oscars. Sergi Lopez réalise une grosse performance dans l'interprétation du psychopathe Vidal.

Stand by me de Bob Reiner (1986)
............................................................. Image

Stand by me est une adaptation d'une oeuvre de Stephen King, The body, elle même issue d'un recueil de quatre nouvelles, Différentes saisons, dont trois seront adaptées au cinéma (stand by me, Les évadés et Un élève doué). Contrairement à la plupart de ses autres romans il ne comporte pas d'élément fantastique. Quatre gamins en mal de reconnaissance et de notoriété décident de partir à la recherche d'un cadavre en suivant une voie ferrée. Rien de bien extraordinaire et pas de quoi faire un grand film et pourtant celui-ci a été un énorme succès aussi bien aux USA qu'en France. A mon avis pour deux raisons : l'authenticité et l'interprétation.
En effet ce parcours initiatique dans la nature respecte la nostalgie des années 50 avec ses moments intimistes et ses scène de tristesse et de joie (le concours, les sangsues). Les quatre garçons font une belle composition en particulier River Phoenix qui crève l'écran.
A noter le titre qui est celui de la chanson du film, un tube de 1961 qui va conna√ģtre un nouveau succ√®s. C'est Adrian Lyne qui devait mettre en sc√®ne ce long-m√©trage mais pour des raisons commerciales (rachat par la Columbia) c'est finalement Rob Reiner qui va s'en charger et amorcer une riche carri√®re. On ne s'en plaindra pas.

Le tombeau des lucioles d'Isao Takahata (1988)
............................................................. Image

L'action se passe √† Kobe pendant les bombardements de 1945. Adaptation d'un roman lui-m√™me tir√© de faits r√©els et semi-autobiographique puisque le r√©alisateur Isao Takahata a v√©cu au m√™me endroit pendant cette p√©riode. Cette production (studio Ghibli) d√©note par l'immense tristesse qui s'en d√©gage. Et pourtant cette descente aux enfers v√©cue par Seito et sa petite soeur √©vite le pathos gr√Ęce √† des moments de po√©sie extraordinaires comme la fin du film (une des plus belles qu'il m'ait √©t√© donn√© de voir). Ce qui caract√©rise aussi cette ouvre c'est le r√©alisme gr√†ce √† la qualit√© des d√©cors avec un dessin tr√®s pr√©cis et fid√®le.
En plus d'être une histoire bouleversante le film est une véritable charge contre la société de l'époque à travers les personnages qui se détournent du malheur des deux enfants et contre le pouvoir qui ne fait rien pour éviter cette guerre absurde.

Sixième sens de M. Night Shyamalan (1999)
............................................................. Image

Un tr√®s bon film de fant√īmes doubl√© d'un excellent thriller gr√Ęce au suspense instaur√© par le r√©alisateur qui va conna√ģtre son heure de gloire √† sa sortie et gr√Ęce √† l'interpr√©tation du jeune Haley Joel Osment, de Toni Collette qui joue le r√īle de sa m√®re et de Bruce Willis qui pour une fois n'est pas cantonn√© dans un r√īle d'action. Je ne vais pas spoiler le sc√©nario mais le gros int√©r√™t du film est du au twist final. Tout le probl√®me de ce genre de film √† suspense est : Est-ce qu'il supporte une deuxi√®me lecture une fois qu'on connait le d√©nouement ?

La nuit du chasseur de Charles Laughton (1955)
............................................................. Image

V√©ritable chef-d'oeuvre connu comme √©tant le seul film r√©alis√© par le c√©l√®bre acteur Charles Laughton. En fait ce n'est pas tout √† fait exact car il avait d√©j√† remplac√© Burgess Meredith pour certaines sc√®nes de L'Homme de la tour Eiffel. Histoire simple qui est sens√©e se d√©rouler pendant la grande d√©pression dans une Am√©rique pastorale, le sc√©nario n'a rien de tr√®s original mais est magnifi√© par une photo (Andr√© Cortez) en N&B d'une grande qualit√© et qui lorgne parfois du c√īt√© de l'expressionnisme. Enfin ce qui √† mon avis a rendu cette oeuvre c√©l√®bre malgr√© son √©chec commercial est la qualit√© de l'interpr√©tation avec un Robert Mitchum toujours aussi charismatique malgr√© son r√īle de pasteur meurtrier et Lilian Gish actrice du muet et √©g√©rie de D. W. Griffiths qui prouve son talent dans ce r√īle de protectrice d'enfants abandonn√©s.


Dernière édition par zardi le 07 Juin 2019 21:29, édité 1 fois au total.

Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: top 10-20 L'enfance au cin√©ma
MessagePubli√©: 07 Juin 2019 18:39 

Inscrit le: 29 Ao√Ľt 2005 02:00
Messages: 1890
Localisation: Mouans Sartoux
Je me permets de citer quelques films sur le thème de l'enfance qui n'ont pas été nommés dans le top et que j'ai vraiment aimés pour que les cinéphiles de ce forum qui ne les connaissent pas puissent les découvrir.
J'ai mis à chaque fois un lien avec la fiche IMDB correspondante.

12 and holding de Michael Cuesta
Alice de Marco Martins
Alice dans les villes de Wim Wenders
Anna : 6-18 de Nikita Mikhalkov
Boyhood de Richard Linklater
Chaque soir à neuf heures de Jack Clayton
Enfance clandestine de Benjamin √Āvila
Hope and glory de John Boorman
Jack d'Edward Berger
L'esprit de la ruche de Víctor Erice
La fracture du myocarde de Jacques Fansten
Le fils du requin d'Agnès Merlet
Le garçon au pyjama rayé de Mark Herman
Le petit prince a dit de Christine Pascal
Les clefs de la maison de Gianni Amelio
Les tortues volent aussi de Bahman Ghobadi
The Florida Project de Sean Baker
Timothy's quest de Sidney Olcott
Treeless mountain de So Yong Kim
Wadjda de Haifaa Al-Mansour

A part "Chaque soir à neuf heures" ils ont tous été édités en DVD (je le sais car je les ai :mrgreen: )

Libre à vous d'en rajouter


Dernière édition par zardi le 08 Juin 2019 10:41, édité 1 fois au total.

Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: top 10-20 L'enfance au cin√©ma
MessagePubli√©: 07 Juin 2019 20:16 

Inscrit le: 26 Oct 2006 00:00
Messages: 12737
Localisation: Andalousie
:bien: :jap:


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: top 10-20 L'enfance au cin√©ma
MessagePubli√©: 08 Juin 2019 07:42 
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 18 Sep 2004 00:00
Messages: 1659
Localisation: IDF
Merci pour ce top et tout le travail accompli :bien: :jap: .

Enorm√©ment de films cit√©s encore une fois comme souvent dans les Tops. Comme toujours, les go√Ľts et les couleurs :wink:

Merci également pour cette deuxième liste... j'avoue que je n'en connais que très peu :roll:


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: top 10-20 L'enfance au cin√©ma
MessagePubli√©: 08 Juin 2019 12:00 
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 21 Nov 2003 02:00
Messages: 11160
Localisation: A la croisée des chemins !
snaky930 a écrit:
Merci pour ce top et tout le travail accompli :bien: :jap: .

Enorm√©ment de films cit√©s encore une fois comme souvent dans les Tops. Comme toujours, les go√Ľts et les couleurs :wink:

Merci également pour cette deuxième liste... j'avoue que je n'en connais que très peu :roll:


Perso, je n'ai entendu parler ( "conna√ģtre" serait un bien grand mot :? ) que de 5 titres sur cette liste, mais je n'en ai vu absolument aucun :x ! T'es pas tout seul :twisted: !!
Quant aux metteurs en scène, je ne connais les noms que de Win Wenders ( mais pas ma came ), Nikita Mikhalkov ( non plus ), John Boorman :bien: , Jack Clayton ( "Les innocents" :lover: ) et Christine Pascal ( "les guichets du louvre" ). Tous les autres, inconnus au bataillon :? :x !!
Merci beaucoup à zardi pour le boulot que représente le suivi d'un top !! :jap: :bien:


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: top 10-20 L'enfance au cin√©ma
MessagePubli√©: 08 Juin 2019 17:21 
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 16 Oct 2008 00:00
Messages: 820
Localisation: Annecy
Merci infiniment Zardi pour la gestion de ce top , ta synthèse et tes conseils.
Quand tu parles de cinéma , j’ai l’impression que tu as vu tous les films sortis depuis les frères Lumière , quelle culture! :bien:
D’accord avec toi pour Bergman , Fanny et Alexandre est un très grand film , à voir absolument.
Il faut savoir parfois laisser de c√īt√© ses certitudes , m√™me si ce n‚Äôest que tr√®s provisoirement , le temps d‚Äôun film. Et celui-l√† vaut assur√©ment le d√©tour. 8)


Hors-ligne
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: top 10-20 L'enfance au cin√©ma
MessagePubli√©: 08 Juin 2019 19:53 

Inscrit le: 29 Ao√Ľt 2005 02:00
Messages: 1890
Localisation: Mouans Sartoux
reno11 a écrit:
Merci infiniment Zardi pour la gestion de ce top , ta synthèse et tes conseils.
Quand tu parles de cinéma , j’ai l’impression que tu as vu tous les films sortis depuis les frères Lumière , quelle culture! :bien:
D’accord avec toi pour Bergman , Fanny et Alexandre est un très grand film , à voir absolument.
Il faut savoir parfois laisser de c√īt√© ses certitudes , m√™me si ce n‚Äôest que tr√®s provisoirement , le temps d‚Äôun film. Et celui-l√† vaut assur√©ment le d√©tour. 8)

Merci :jap: . Dans ce cas le détour est un peu long (plus de 3h) mais comme tu le dis il en vaut la peine :lover: :lover: .


Hors-ligne
 Profil  
 
Afficher les messages publi√©s depuis:  Trier par  
 Page 5 sur 5 [ 116 messages ]  Aller √† la page Pr√©c√©dent  1, 2, 3, 4, 5

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher pour:
Aller vers: